Le prix médian des maisons unifamiliales atteindra 226 500 dollars au Québec en 2014, ce qui représentera une hausse de 1% par rapport à celui de 225 000 dollars en 2013, soutient la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ).

«Les pressions sur les prix sont maintenant beaucoup plus faibles puisque, dans la grande majorité des centres urbains de la province, le marché immobilier n’avantage plus les vendeurs comme c’était le cas depuis plusieurs années», affirme Paul Cardinal, directeur du service Analyse du marché de la FCIQ, dans un communiqué.

Par ailleurs, la FCIQ s’attend à ce que 73 500 ventes résidentielles soient réalisées à l’échelle de la province en 2014. Cela représenterait une hausse de 3% par rapport aux 71 265 ventes enregistrées en 2013. L’an dernier, principalement en raison de règles hypothécaires plus strictes, les ventes s’étaient repliées de 8%, enregistrant leur niveau le plus faible en sept ans.

«L’environnement économique demeurera généralement favorable à l’activité immobilière en 2014, ajoute M. Cardinal. Bien que l’on anticipe une très légère hausse des taux hypothécaires à 5 ans en deuxième moitié d’année, d’autres facteurs supporteront une augmentation de la demande, le principal étant la croissance démographique des dernières années, elle-même attribuable à une amélioration du solde migratoire net. Finalement, la croissance économique et la création d’emploi devraient s’accélérer quelque peu en 2014», dit-il.

Léger regain d’activité prévu à Montréal

Selon la FCIQ, le nombre de ventes conclues par des courtiers immobiliers sur le marché immobilier résidentiel dans la région métropolitaine de Montréal augmentera de 3 % en 2014 pour atteindre 37 600 transactions, comparativement à 36 522 en 2013. La performance de l’an dernier constituait un recul de 9% par rapport à 2012.

À l’instar de ce qui a été observé en 2013, le prix médian des copropriétés demeurera stable en 2014 dans la région montréalaise. «Un léger surplus de copropriétés, tant sur le marché de la revente que celui du neuf, persistera encore cette année», note Paul Cardinal. En ce qui a trait au prix médian de l’unifamiliale, une légère progression de 1% est attendue en 2014. Ainsi, les prix médians de l’unifamiliale et de la copropriété s’élèveront respectivement à 283 000$ et 227 000$ dans l’ensemble de la région métropolitaine.

La FCIQ prévoit que le nombre de propriétés offertes sur le marché se stabilisera après trois années de fortes augmentations. La fédération prévoir un marché équilibré pour les maisons unifamiliales et les plex, alors que le marché de la copropriété avantagera légèrement les acheteurs.

La Fédération des chambres immobilières du Québec est une association à but non lucratif regroupant les douze chambres immobilières du Québec, de même que près de 14 000 courtiers immobiliers.

Source: http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/immobilier–les-prix-demeureront-stables-en-2014-croit-la-fciq/565423

À propos de l'auteur
46 articles à son actif

Robert Raymond

Courtier immobilier d’expérience et de confiance de la Grande région de Montréal. Membre de l’équipe des professionnels Services Immobiliers Versailles DB Inc. située au coeur de l’activité immobilière de l’Est à la Place Versailles. Je vous offre un feuille de route impécable avec des références clients à profusion. Le marché immobilier, mais surtout la relation client, est une passion pour moi. Je comprends et supporte mes clients dans une décision émotionnelle de vendre ou d’acheter une propriété, qu’elle soit une copropriété, une unifamillialle. duplex, triplex ou toutes autres propriétés du secteur résidentiel.

113 queries in 3,622 seconds.
À propos de ce site
Outils