Le prix des copropriétés est resté stable dans la grande région métropolitaine de Montréal, montrent les dernières statistiques de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM). Celui des unifamiliales s’est accru de 1%.

Les ventes résidentielles sont en baisse de 2% comparativement à janvier 2013, rapporte la CIGM. Au total, 2054 ventes ont été réalisées en janvier 2014.

L’unifamiliale affiche une hausse des ventes de 1 % pour la période comparée, alors que les ventes de copropriété et de plex ont respectivement baissé de 4 % et de 8 %.

Par grands secteurs, la Rive-Nord de Montréal a enregistré la plus forte augmentation des ventes résidentielles avec une hausse de 4 %, suivie par l’île de Montréal et Vaudreuil-Soulanges qui ont connu des hausses de ventes de 3 % et de 1 %.

Laval et la Rive-Sud ont vu leurs ventes résidentielles reculer respectivement de 5 % et de 13 % en janvier 2014 par rapport à janvier 2013.

«Il est intéressant de noter que le secteur de Vaudreuil-Soulanges a déjoué la tendance avec une quatrième hausse mensuelle des ventes résidentielles en janvier 2014», remarque Paul Cardinal, directeur, Analyse du marché, à la Fédération des chambres immobilières du Québec, dans un communiqué.

Stabilité des prix

Au niveau des prix, la médiane des unifamiliales à l’échelle de la grande région métropolitaine est dorénavant de 272 000 $, en hausse de 1%.

C’est sur la Rive-Nord que la plus forte augmentation du prix médian de l’unifamiliale a été enregistrée (+9 %). Il s’agit d’une cinquième hausse mensuelle consécutive pour ce secteur.

Sur l’île de Montréal et à Laval, le prix médian des unifamiliales a connu des hausses de 4 % et de 3 %, alors que sur la Rive-Sud et à Vaudreuil-Soulanges, il a présenté des baisses de 2 % et de 7 %, respectivement.

Pour les copropriétés, le prix médian de 220 000 $ est resté stable dans la grande région métropolitaine.

Conditions de marché inchangées

Les conditions de marché sont demeurées les mêmes pour les trois catégories de propriété dans la région de Montréal, remarque la Chambre immobilière.

Les marchés de l’unifamiliale et des plex sont équilibrés à l’échelle de la région métropolitaine, tandis que celui de la copropriété est à l’avantage des acheteurs.

Le secteur de Vaudreuil-Soulanges est le seul qui continue de favoriser les acheteurs d’unifamiliales.

«La forte croissance des inscriptions observée dans le marché de la copropriété tend à ralentir, la hausse des inscriptions en janvier étant la plus faible depuis novembre 2010», a déclaré Patrick Juanéda, président du conseil d’administration de la CIGM.

Les délais de vente moyens, par rapport à janvier 2013, ont augmenté de 15 jours pour l’unifamiliale et de 12 jours pour la copropriété et les plex.

Source: http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/immobilier-residentiel-les-prix-se-stabilisent-a-montreal/566099

 

À propos de l'auteur
46 articles à son actif

Robert Raymond

Courtier immobilier d’expérience et de confiance de la Grande région de Montréal. Membre de l’équipe des professionnels Services Immobiliers Versailles DB Inc. située au coeur de l’activité immobilière de l’Est à la Place Versailles. Je vous offre un feuille de route impécable avec des références clients à profusion. Le marché immobilier, mais surtout la relation client, est une passion pour moi. Je comprends et supporte mes clients dans une décision émotionnelle de vendre ou d’acheter une propriété, qu’elle soit une copropriété, une unifamillialle. duplex, triplex ou toutes autres propriétés du secteur résidentiel.

113 queries in 1,210 seconds.
À propos de ce site
Outils