Source: La Presse+ Édition du 10 décembre 2013, section AFFAIRES par Maxime Bergeron

Prix des condos en baisse, ventes stagnantes, repli des mises en chantier : le marché immobilier a affiché une performance en dents de scie au mois de novembre à Montréal et ailleurs au Québec, révèlent des statistiques publiées hier. Voici cinq chiffres pour mieux comprendre.

+ 1 %

C’est la progression du nombre de transactions à Montréal le mois dernier par rapport à novembre 2012. La Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) a qualifié cette activité de « stable ». Or, rappelons que les ventes ont affiché un recul gigantesque (- 19 %) au mois de novembre 2012, contrecoup des nouvelles règles hypothécaires imposées par Ottawa. Les ventes de novembre 2013 sont donc « stables »… et se maintiennent au même niveau déprimé qu’il y a un an. Au total, 2629 propriétés ont été vendues le mois dernier dans la région métropolitaine.

– 3 %

Le prix médian des copropriétés a fléchi de 3 % le mois dernier dans le Grand Montréal, à 233 000 $. Certains secteurs affichent des baisses plus corsées, dont le centre-ville de Laval (- 10 %), Saint-Laurent (- 8 %) et Côte-des-Neiges — Notre-Dame-de-Grâce – Côte-Saint-Luc (- 6 %). Le segment du condo demeure le talon d’Achille du marché montréalais, avec un stock sans cesse grandissant et une demande en repli. Le nombre d’appartements à vendre a grimpé de 13 % le mois dernier, un argument de plus en faveur des acheteurs qui souhaitent négocier leur prix.

Baisse des mises en chantier

Attention à la surconstruction ! Après plusieurs trimestres de mise en garde, les promoteurs immobiliers semblent avoir compris le message à Montréal. Le nombre de mises en chantier s’est élevé à 13 989 pendant les 11 premiers mois de cette année, loin des 19 093 atteints à pareille date l’an dernier, révèlent les données de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) publiées hier. L’écart négatif atteint 5104 unités. « Ce recul s’explique, entre autres, par des conditions détendues sur le marché de la revente, en plus de l’offre élevée d’unités neuves », a expliqué David L’Heureux, analyste principal pour la région de Montréal à la SCHL.

28 294

C’est le nombre de mises en chantier entamées depuis le début de l’année au Québec. En comparaison, le total s’élevait à 37 385 au même moment l’an dernier. Même s’il reconnaît que ce volume d’activité est « largement inférieur », l’économiste principal de la SCHL pour le Québec, Kevin Hughes, s’attend à un rebond. « Les résultats des derniers mois portent à croire que la tendance baissière, entamée il y a plus d’un an, tire à sa fin. »

+ 0,10 point

La Banque de Montréal a rehaussé ses taux hypothécaires résidentiels hier. Ils ont grimpé de 0,10 point de pourcentage, avec un taux affiché de 5 ans à 5,44 %. Celui de 1 an atteint 3,14 % et celui de 3 ans, 4,05 %. « Les principales institutions financières du pays devraient elles aussi emboîter le pas et répliquer à la manœuvre », a estimé la Fédération des chambres immobilières du Québec.

 

À propos de l'auteur
46 articles à son actif

Robert Raymond

Courtier immobilier d’expérience et de confiance de la Grande région de Montréal. Membre de l’équipe des professionnels Services Immobiliers Versailles DB Inc. située au coeur de l’activité immobilière de l’Est à la Place Versailles. Je vous offre un feuille de route impécable avec des références clients à profusion. Le marché immobilier, mais surtout la relation client, est une passion pour moi. Je comprends et supporte mes clients dans une décision émotionnelle de vendre ou d’acheter une propriété, qu’elle soit une copropriété, une unifamillialle. duplex, triplex ou toutes autres propriétés du secteur résidentiel.

111 queries in 0,488 seconds.
À propos de ce site
Outils